Achat-Vente à l’étranger
Accueil > Guide > Achat-Vente à l’étranger

Acheter une voiture d’occasion en Angleterre et au Royaume-Uni

Il existe de très belles voitures d’occasion outre-manche ! La valeur actuelle de la livre sterling rend les prix des véhicules particulièrement intéressants. L’acheteur d’un véhicule d’occasion au Royaume-Uni bénéficie d’une information beaucoup plus claire qu’en France sur l’état de la voiture.
 
Voiture occasion anglaise à vendre

Les particularités du marché anglais des véhicules d’occasion

La principale particularité du marché anglais de l’occasion est que l’acheteur bénéficie de nombreux outils pour s’informer sur l’état du véhicule.
 

Une plateforme unique pour vérifier l’historique des véhicules anglais

 
Au Royaume-Uni, les acheteurs et vendeurs de véhicules d’occasion bénéficient d’un système d’historique centralisé des voitures. Insistez auprès de votre vendeur pour obtenir l’historique de son véhicule, certains pourraient profiter du fait que vous soyez étranger pour vous vendre une épave.
 
Historique des véhicules d’occasion anglais
 
Cette plateforme s’appelle « HPI Car Check » et est disponible à l’adresse : www.hpi.co.uk
 
Similaire à la plateforme Histovec en France, HPI Car Check délivre les informations suivantes :

  • Une cote de la voiture en fonction de son état et de son mode de vente
  • Un récapitulatif de la situation administrative du véhicule (propriétaires, accidents, oppositions)
  • L’historique de l’état du véhicule aux contrôles techniques

 

Les véhicules accidentés sont répertoriés

 
En vérifiant l’historique de votre futur véhicule, vous trouverez sa catégorie HPI. Lorsqu’un véhicule subit un accident, il est inscrit dans ce fichier. Il faut donc le consulter pour être certain de ne pas acheter une épave maquillée.
 
Catégories HPI des véhicules d’occasion au Royaume-Uni :

MarqueCatégorieÉtat du véhiculeIndication
ARevente interditeTotalement endommagé, pas de pièces récupérablesDestruction obligatoire
BRevente interditeDommages majeurs, structure endommagée, dégâts irréparablesDestruction obligatoire
 
Revente des pièces autorisée
CDommages réparablesPeut être revendu pour réparations, nécessite une inspectionCirculation en l’état interdite
DDommages réparablesDommages mineurs, parfois partiellement réparés, pas de dégâts structurelsApte à circuler
XPas de dommages déclarésPas de signalement. Véhicule très récent ou pas de sinistre. Pas de réparations ou réparations mineures.Apte à circuler

 
Évidemment, il est recommandé d’éviter d’acheter des voitures qui font l’objet d’un signalement dans ce fichier. Un véhicule catégorie A ou B n’a pas le droit d’être proposé à la vente.
 
Si vous achetez un véhicule qui a fait l’objet d’un classement en catégorie C, soyez attentifs aux différentes réparations, expertises et certifications. Un tel véhicule a subi des dégâts importants et a du être remis en état de circuler pour pouvoir vous être proposé à la vente.
 
Enfin, la catégorie D signifie que le véhicule a été impliqué dans un accident mais que les dommages ne sont pas importants. Il se peut que ces véhicules aient toujours quelques bosses sur la carrosserie par exemple.
 

Consultez l’historique des contrôles techniques

 
Le contrôle technique au Royaume-Uni fait l’objet d’un historique appelé « MOT ». Ces informations sont disponibles depuis le HPI Car Check. Elles permettent de voir les défaillances constatées lors du contrôle technique et leurs éventuelles réparations.
 

Les spécificités des anglais avec leurs voitures

 
Capot d'une voiture anglaise d'occasion : la mini
 
Si les voitures anglaises sont généralement bien entretenues, elles sont souvent soumises à la rouille. En effet, l’air britannique est relativement salin puisqu’il s’agit d’une île, et en hiver les routes sont relativement salées pour lutter contre la neige. A cela s’ajoute le fait que les Anglais laissent souvent leur voiture dehors.
 
Les Britanniques ont tendance à prendre soin de leur véhicule, mais il ne faut pas vraiment se fier aux qualificatifs mis en avant sur les annonces : « rust free », « new tires », « good condition »… En effet, lorsqu’on découvre le véhicule en vrai, il arrive que ce qualificatif soit peu en accord avec l’état réel du véhicule.
 

Anticipez la conversion en Livres et bénéficiez d’un change avantageux

 
Si vous pouvez le permettre, attendez le moment où le taux de conversion de la livre sterling est favorable. De manière générale, la livre est plus chère que l’euro.
 
Cependant, cette monnaie connaît de fortes fluctuations en ce moment. Profitez d’un change favorable et faites des économies en achetant votre voiture d’occasion en angleterre.

Préparez la transaction et les démarches administratives

L’un des intérêts à acheter un véhicule en Angleterre par rapport à un autre pays étranger, c’est que les démarches sont vraiment simplifiées. Tout se fait à partir de la carte grise du véhicule anglais.
 

Remplissez la carte grise anglaise

 
Assurez-vous que le vendeur fournisse le V5, l’équivalent de notre carte grise. Ce document en format A4 composé de plusieurs feuilles est également utilisé pour certifier la vente du véhicule.
 
V5, la carte grise anglaise
 
En effet, le V5 possède un encart « New Keeper » (Nouveau Propriétaire) qu’il va alors falloir remplir avec vos coordonnées.
 
Ensuite, le vendeur doit également remplir la zone « permanent export ». Votre vendeur anglais va conserver cette partie du document pour déclarer la vente.
 

Remplissez le certificat de cession français

 
Cependant, en France, on vous demandera un certificat de vente pour procéder à l’immatriculation auprès de la préfecture. Le plus simple est de remplir avec votre vendeur le formulaire de certificat de cession français.
 
Ce document a en effet valeur de justificatif de vente entre particuliers en France.
 

Les sites d'annonces pour rechercher une voiture d'occasion au Royaume-Uni

Si en France, un site comme leboncoin regroupe une multitude d’annonces, par où faut-il passer pour acheter un véhicule chez nos voisins britanniques ?
 

Gumtree

 
Présent dans plusieurs pays anglo-saxons comme l’Australie, Gumtree est un site fourre-tout un peu à l’image du site français leboncoin. On y trouve des logements, des offres d’emplois, des objets, et notamment des véhicules.
 

eBay.uk

 
Le site eBay est présent dans de nombreux pays dont la France. On y trouve de nombreux produits d’occasions, des enchères, des produits neufs.
 
Pour accéder à la version britannique, il suffit d’effacer le « .fr » à la fin de l’adresse et de le remplacer par « .co.uk ». Si on trouve rarement des véhicules sur l’eBay français, l’offre est nettement plus intéressante sur la version anglaise.
 
On y trouve des voitures qu’on peut acheter immédiatement, mais également des véhicules aux enchères. De très bonnes affaires sont à réaliser sur ce site.
 

Pistonhead

 
Le site pistonhead est l’un des plus réputés pour la vente de voitures d’occasion. Cependant, comme il est très connu, les prix ont tendance à être supérieurs à ceux des autres sites. De plus, on y trouve également moins d’annonces que sur certains autres sites comme autotrader. Par contre, en passant par Pistonhead, vous serez rarement déçu par la qualité du véhicule et on y trouve des voitures assez rares.
 

Autotrader.uk

 
Très utilisé par les Britanniques, le site autotrader.uk regroupe de nombreuses offres de particuliers, mais aussi de professionnels. Il faut savoir qu’en Angleterre on trouve de nombreux petits vendeurs professionnels dont la concession se compose d’un bâtiment en préfabriqué accompagné d’un parking où sont exposés les véhicules.
 
Ce genre de garage peut ne pas donner confiance quand on est étranger, mais en réalité, il s’agit de vendeurs généralement sérieux et qui renferment parfois quelques perles rares.
 
Un code postal vous est demandé lorsque vous être sur le site autotrader.uk, n’hésitez pas à utiliser le code CT16 1JA, soit celui de Douvres, là où se trouve l’entrée du tunnel sous la Manche.
 

Payer simplement une voiture

en Angleterre 

grâce à PayCar !

Comment ramener le véhicule depuis le Royaume-Uni ?

Bien qu’il soit nécessaire de traverser la manche pour ramener votre voiture d’occasion, les démarches administratives pour le transit du véhicule sont parmi les plus simples s’il provient du Royaume-Uni.
 

Pas de démarches particulières pour le passage frontalier

 
Si vous transportez vous-même le véhicule jusqu’en France, soit en le conduisant soit en le ramenant sur un plateau attaché au véhicule avec lequel vous êtes venu, alors vous avez le choix entre le tunnel ou le ferry.
 
En effet, il faut savoir qu’on peut conduire en France un véhicule acheté et immatriculé en Angleterre sans avoir à effectuer une démarche précise à ce niveau. Une particularité plutôt rare, puisque pour beaucoup d’autres pays il faut soit opter par une plaque de transit, soit remorquer le véhicule ou passer par un prestataire.
 

 

Ferry ou tunnel sous la manche ?

 
La solution du tunnel est relativement onéreuse, puisque vous devez parquer le véhicule dans un wagon spécifique, et si en plus vous transportez votre nouvel achat sur plateau, il faudra compter deux véhicules.
 
La place sur un ferry est plus abordable et en plus on ne paie que pour un véhicule, même si la nouvelle voiture est sur un plateau.
 
Sinon, vous pouvez faire appel à un transporteur agréé qui s’occupera de ramener le véhicule en France, mais cela vous coûtera encore plus cher.

Comment payer le véhicule ?

Vous pouvez traverser la frontière avec des espèces jusqu’à 10 000 euros. Cette solution n’est cependant pas envisageable pour des raisons évidentes de sécurité.
 
Pour rassurer votre vendeur anglais, exigez PayCar ! Notre service garantit un paiement instantané et irrévocable pour vos véhicules d’occasion dans toute l’Union Européenne.
 
L’identité de tous nos utilisateurs est vérifiée et notre site internet est également disponible en anglais. De plus, vous pouvez négocier le montant du véhicule jusqu’au dernier moment.
 
Chargez votre compte PayCar avec vos fonds et transférez l’argent au moment de la transaction. Votre vendeur verra son compte PayCar crédité dans la seconde et pourra rapatrier la somme d’argent vers son compte personnel. La conversion en livres sterling se fait automatiquement au moment du rapatriement.
 
Voiture anglaise garée dans un parking

Assurer son véhicule anglais

Il arrive qu’un assureur ne soit pas enclin à assurer un véhicule doté d’une plaque anglaise. Pensez à vous y prendre en avance. Généralement, les assureurs proposent une assurance d’un mois le temps de changer la carte grise. Certains assureurs proposent un délai un peu plus long, car il n’est pas toujours évident d’effectuer ce changement dans un délai d’un mois seulement.
 
Si vous n’avez pas pensé à vous y prendre en avance, vous pouvez contacter votre assurance par téléphone depuis le Royaume-Uni ou bien souscrire à une assurance en ligne.

Le volant à droite pose-t-il problème ?

En achetant un véhicule en Angleterre, vous savez que le volant sera situé à droite. Premièrement, sachez qu’il est tout à fait légal de rouler en France avec un tel véhicule.
 
Au départ, il faut un petit temps d’adaptation, mais celui-ci arrive rapidement. Le plus long étant de bien prendre ses repaires au moment de doubler un véhicule. On s’y habitue très vite et après quelques heures de conduite, rouler avec le volant à droite n’a plus rien de gênant.

Anticiper la barrière de la langue

Vous et votre vendeur devrez parler le même langage pour pouvoir discuter du véhicule et de son prix. Si votre interlocuteur et vous ne parlez pas de langue en commun, prévoyez une troisième personne pour servir d’interprète.

 

Par ailleurs, vous allez remplir des documents en anglais et votre vendeur en remplir en français. Armez-vous de patience, prévoyez un dictionnaire pour les termes techniques ou munissez-vous d’un outil de traduction en ligne.

 
Pour aller plus loin :

Sécurisez le paiement de votre véhicule d'occasion avec PayCar.

Découvrir PayCar

Liste détaillée des voitures éligibles

Recevoir le PDF par mail

SIMPLIFIEZ VOTRE ACHAT/VENTE ENTRE PARTICULIERS