Achat-Vente à l’étranger
Accueil > Guide > Achat-Vente à l’étranger

Comment acheter une voiture d’occasion en Italie ?

Aujourd’hui, acheter une voiture à l’étranger au sein d’un pays européen n’est plus vraiment une pratique rare. Il faut dire que les échanges intra Union européenne n’ont jamais cessé d’être simplifiés. Parmi les différents pays dans lesquels les Français ont pris l’habitude d’acheter des voitures d’occasion, l’Italie tient-elle une place de choix ?

Acheter moins cher en Italie

Généralement, si on achète une voiture dans un pays étranger, le but est de profiter d’un meilleur prix ou alors pour accéder à un modèle non disponible en France, du moins dans cette configuration. L’Italie est un pays d’automobile avec des constructeurs prestigieux, notamment en ce qui concerne les voitures sportives. Vouloir acheter une voiture d’occasion de l’autre côté des Alpes peut donc se révéler être une bonne idée, mais soyez tout de même prudent pour éviter certains pièges.

Restez vigilant et préparez-vous à certaines surprises

Même si cela arrive également en France, en Italie il n’est pas rare de tomber sur un garage qui manque un peu de professionnalisme. Ainsi, grâce à une annonce, vous avez enfin trouvé la voiture que vous recherchez et à un prix vraiment très intéressant. Vous vous rendez dans le garage pour découvrir la voiture de l’annonce, et là, surprise, le garagiste vous dit que le véhicule a déjà été vendu. Cette situation n’est pas si rare en Italie, surtout avec les petits garages. Ne soyez pas non plus étonné si on ne vous rappelle pas après que vous ayez montré votre intérêt pour une annonce.

 

Lorsque vous aurez trouvé la voiture qui vous convient, prenez le temps de bien l’inspecter : carrosserie, moteur, intérieur… Pensez aussi à vérifier les factures et le carnet d’entretien et à vous renseigner sur le vendeur.

 

En Italie, pour rechercher un véhicule d’occasion vous avez le choix entre différents sites et notamment subito.it, secondamano.it et automobile.it. Avec ces 3 sites, vous allez pouvoir accéder à un très grand nombre d’offres de voitures d’occasion italiennes.

 

Payez facilement votre véhicule à l'étranger grâce à PayCar

 

Si vous n’avez pas de notions en italien, vous risquez d’être un peu perdu sur les différents sites d’annonces et de vente de voitures d’occasion. Utilisez les différents outils de traduction disponibles sur internet pour mieux comprendre les annonces. Ensuite, lorsqu’il faudra contacter les vendeurs, parler italien est un véritable plus puisqu’ils sont souvent peu enclins à parler anglais. Si vous ne parlez pas italien, peut-être avez-vous dans votre entourage une personne qui parle la langue de Dante.

 

Des prix souvent plus faibles qu’en France et un large choix de voitures d’occasion

Si l’Italie présente un intérêt pour celles et ceux qui désirent acheter une voiture d’occasion, c’est tout simplement parce que pour certains modèles, le marché d’occasion italien propose des prix inférieurs à ceux du marché français. Les écarts peuvent atteindre plusieurs milliers d’euros sur certains modèles. Bien sûr, si vous comptez acheter une petite voiture pas très chère, vous ne profiterez pas vraiment d’un prix si intéressant qui vous encourage à traverser la frontière. Par contre, pour des modèles plus onéreux, les écarts de prix sont plus significatifs.

 

Plusieurs raisons expliquent la différence de prix entre le marché italien et le marché français :

  • En moyenne, le pouvoir d’achat est inférieur en Italie et c’est encore plus vrai dans certaines régions du sud. Les prix sont donc plus bas et la décote est plus forte qu’en France.
  • Les Italiens ont tendance à changer de véhicule plus régulièrement que les Français. De plus, les voitures représentent une part plus importante dans leur budget. Le marché de l’occasion est plus dynamique qu’en France et on trouve un plus grand choix de véhicules, surtout au niveau des voitures essence. Il en résulte une concurrence plus élevée et donc des prix plus faibles.
  • En Italie, les grosses voitures ont plus de difficultés à se vendre à cause du prix de l’essence et des taxes et assurance très élevées. Les Italiens achètent moins de grosses voitures sur le marché de l’occasion. Cette demande plus faible entraine une baisse des prix intéressante si vous recherchez ce genre de voiture d’occasion.
  • Les conseils pour rechercher plus efficacement une voiture d’occasion en Italie

    Comme nous l’avons vu, plusieurs sites permettent d’accéder à un large choix de voitures d’occasion. Mais pour être sûr de trouver la bonne affaire, encore faut-il que vous puissiez comparer les prix avec ceux du marché français. Commencez par rechercher le prix moyen sur le marché français du modèle de voiture d’occasion qui vous intéresse.

     

    Ensuite, vous allez pouvoir comparer ce prix avec celui du marché italien. Pour certains modèles, il est probable que vous trouviez plus de choix en Italie et une plus grande disparité de prix. Par contre, optez pour un modèle qui est, ou a été, commercialisé en France pour être certain de trouver les pièces détachées le jour où vous en aurez besoin.

     

    Sur le marché italien, on retrouve les mêmes constructeurs et les mêmes modèles qu’en France. Ainsi, vous ne devriez pas avoir de difficultés à trouver une Renault, Peugeot, Audi, Mercedes, Citroën, BMW, sans oublier les marques italiennes : Fiat, Lancia, Alfa Roméo. De même, le marché italien regroupe de nombreux véhicules haut de gamme qui exigent d’être encore plus prudent au moment de l’achat.

     

    N’oubliez pas que plus vous optez pour un véhicule haut de gamme et plus vous allez pouvoir réaliser des économies par rapport aux prix français.

     

    Payez facilement votre véhicule à l'étranger grâce à PayCar

    Les différentes formalités lorsqu’on achète une voiture d’occasion en Italie

    Dès lors qu’on achète un véhicule dans un pays étranger, certaines formalités administratives s’imposent pour être dans la légalité et pouvoir conduire le véhicule en question sur le territoire français.

     

    Premièrement, sur place en Italie n’oubliez pas de récupérer les documents suivants :

  • Le certificat d’immatriculation (libretto) : il regroupe l’ensemble des précédents propriétaires du véhicule
  • Le certificat de propriété : disponible sous forme numérique, on y retrouve le propriétaire actuel dont il faut vérifier que les coordonnées sont les mêmes que celles indiquées sur le certificat d’immatriculation
  • La facture d’achat ou certificat de vente : on doit y retrouver le numéro de série, le kilométrage du véhicule et le numéro d’immatriculation italien de la voiture
  • Un certificat de conformité européen : il s’obtient soit auprès du vendeur, soit sur internet (coût environ 100€). Si jamais vous n’avez pas pu l’obtenir en Italie, il est toujours possible de faire la demande en France avant de procéder à l’immatriculation du véhicule.
  •  

    Suivez bien les consignes de rapatriement du véhicule de l’Italie vers la France, sinon vous risquez de ne pas pouvoir immatriculer la voiture en France. Sachez qu’on ne peut plus utiliser de plaques de transit depuis 2014 lorsqu’on désire transporter un véhicule de l’Italie vers la France. Le plus simple est donc de passer par un transporteur agréé, puis d’envoyer le bon de livraison en Italie une fois que vous avez bien reçu le véhicule. Cette démarche vous permettra de faire radier le véhicule du fichier automobile italien.

     

    Acheteur d'une voiture en Italie

     

    Ensuite, lorsque vous êtes en France, procédez aux démarches suivantes :

  • La radiation de la voiture du fichier automobile italien : ce document est disponible une fois que la voiture a été livrée en France par un transporteur agréé et lorsque le bon de livraison a été envoyé
  • Demander un quitus fiscal pour être exonéré du paiement de la TVA en France à condition que la voiture ait plus de 6 mois et 6000 km
  • Il faut remplir le document Cerfa nécessaire à l’immatriculation de la voiture en France
  • Pensez à effectuer un contrôle technique français si nécessaire
  •  

    Vous pouvez alors faire votre demande d’immatriculation en France. Les documents suivants vous seront demandés :

  • Le certificat d’immatriculation italien
  • Le certificat de propriété
  • Une copie de votre pièce d’identité
  • Un justificatif de domicile
  • Le document Cerfa
  • Comment payer une voiture d’occasion en Italie ?

    Privilégiez PayCar, en effet il est particulièrement adapté aux transactions qui se font loin de son domicile et est rassurant pour le vendeur et l’acheteur.

     

    Grâce à PayCar l’acheteur peut modifier le montant de la transaction jusqu’au dernier moment, laissant place à la négociation. (Pratique quand on se déplace en Italie pour acheter un véhicule). Pour le vendeur, PayCar est gage de sécurité car la transaction est instantanée, ce qui lui permet de disposer des fonds avant de remettre les clés de son véhicule.
    PayCar fait plus que sécuriser le paiement : il vérifie l’identité de l’acheteur et du vendeur. C’est rassurant pour les deux parties.

    D’autres moyens de paiement existent pour acheter une voiture d’occasion en Italie

    Le chèque de banque, mais sachez que ça va être difficile à moins d’habiter près de la frontière et que le véhicule soit lui aussi proche de la frontière. En effet, vous n’allez pas pouvoir faire rédiger le chèque de banque à l’avance, sans avoir vérifié l’état du véhicule sur place. Si vous négociez le prix et que vous habitez loin, le chèque de banque se révèle donc peu pratique, à moins que le vendeur accepte de vous rembourser la différence en liquide.

     

    Le paiement en liquide est une autre solution. Seulement, se promener avec une importante somme d’argent en liquide n’est jamais très agréable. Encore plus dans un pays étranger qu’on ne connait pas bien. Et n’oubliez pas qu’il est obligatoire de déclarer à la douane toute somme supérieur à 10 000€.

     

    Le virement est également un moyen de paiement possible pour acheter une voiture en Italie, mais le problème c’est que le paiement se fait en différé par rapport à la remise des clés. Vous devrez donc faire un virement à un inconnu résidant en Italie 48 heures avant d’aller chercher le véhicule…un problème de confiance évidant se pose…..ne prenez pas ce risque.

     

    En savoir plus sur les démarches à suivre en Angleterre, en Belgique, en Suisse, en Espagne, en Allemagne, et au Luxembourg.

    Sécurisez le paiement de votre véhicule d'occasion avec PayCar.

    Découvrir PayCar