Achat-Vente à l’étranger
Accueil > Guide > Achat-Vente à l’étranger

Comment payer sa voiture d’occasion à l’étranger ?

Vous avez repéré une beauté de l’autre côté de la frontière, voire encore plus loin, ou êtes sur le point de faire votre trouvaille et souhaitez mettre toutes les chances de votre côté pour être sûr de l’acquérir ?

 

Convaincre le vendeur de votre sérieux est un premier pas ! De la même manière que vous souhaitez être sûr que la transaction se déroulera sans encombre. Pour cela, il y a plusieurs points à prendre en compte, qui ne sont pas nécessairement les mêmes suivant le pays où vous allez acheter votre véhicule.

 

Payez facilement votre véhicule à l'étranger grâce à PayCar

Qu’est-ce qui impacte sur le choix du moyen de paiement à l’étranger ?

La monnaie locale

>

 

Si cela peut paraître évident, la monnaie locale reste un point incontournable à checker.

 

Effectivement, suivant si c’est l’euro ou une autre monnaie, certains moyens de paiement seront moins pertinents. Vous devez non seulement vérifier le taux de change, mais aussi les frais bancaires liés.

Les usages nationaux et la réglementation

Tous les moyens de paiement ne sont pas systématiquement acceptés dans tous les pays. Même lorsqu’ils le sont, votre vendeur pourrait se montrer méfiant envers certaines méthodes de paiement, si ce n’est pas un usage courant dans son pays.

 

Saviez-vous que les Français utilisent beaucoup plus de chèques que les autres Européens ? En Irlande par exemple, le chèque n’est plus accepté dans les établissements publiques. L’Angleterre a aussi prévu d’éliminer progressivement le chèque, d’après le rapport Capgemini sur les paiements mondiaux en 2017. Ce dernier montre notamment un déclin de 14% dans l’usage du chèque dans le monde depuis 2015.

 

Le chèque de banque n’existe quasiment pas dans les autres pays, et même en France le nombre d’émissions de ce type de chèque a régressé de 30% sur les cinq dernières années.

 

Vous devez aussi vérifier le montant maximum autorisé pour les transactions via certains moyens de paiement, comme le liquide.

La flexibilité du montant

Hormis les questions de frais, réglementation et usages, vous devez aussi vous assurer qu’il vous sera possible de modifier le montant final de la transaction en cas de négociation. Effectivement, pour peu que vous fassiez le déplacement pour la première fois – ce qui est certainement le cas -, vous découvrirez le véhicule pour la première fois. Qui dit découverte de la voiture, dit aussi découverte de son véritable état… Et vous aurez peut-être des surprises. Dans ce cas-là, il vaut mieux que vous soyez en capacité de modifier le montant au dernier moment et ce sans difficulté. Car si c’est au vendeur de vous rembourser la différence en liquide, ce pourrait être en votre défaveur lors de la négociation.

 

Payez facilement votre véhicule à l'étranger grâce à PayCar

La langue

Dernier point : la langue n’impacte pas que sur vos échanges directs avec le vendeur. Elle peut amener à quelques incompréhensions concernant le moyen de paiement, et n’aide pas à créer un climat de confiance.

Quel moyen de paiement répond le mieux à vos besoins ?

Le virement bancaire

 

Il ne s’agit pas d’un moyen de paiement pratique pour l’achat d’un véhicule en général. En effet, la transaction ne peut se faire qu’en différé : soit vous faites le virement avant d’avoir vu la voiture, afin que le vendeur l’ait reçu le jour J, ce qui est risqué pour vous, soit le vendeur vous donne les clés de la voiture et vous lui faites le virement ensuite, ce qui est tout aussi risqué pour lui car vous pourriez annuler l’ordre de virement. Cette problématique est d’autant plus importante si vous effectuez un déplacement pour aller chercher votre véhicule.

 

Ensuite, il faut prendre en compte que ce virement pourrait vous coûter cher s’il est à destination d’une banque hors zone SEPA, car il y aura non seulement des frais supplémentaires de traitement bancaire, mais aussi un taux de change appliqué, et vous n’aurez pas le choix du prestataire (contrairement à quand vous échangez de l’argent directement à un bureau de change).

 

Côté pratique, notez que pour un virement vers l’Allemagne le montant ne peut dépasser les 50 000€. Quant aux frais, ils ne peuvent pas être supérieurs à ceux d’un virement national. Selon le montant, le virement bancaire peut s’effectuer directement en ligne via votre compte bancaire en ligne si la somme n’est pas très élevée, sinon il faudra appeler votre banquier.

 

En bref, ce moyen de paiement n’est pas sécurisé et peut entraîner des frais indésirables.

Le paiement en espèces

 

En restant dans la zone euro, il n’y a pas de taux de change. Hors zone euro, deux options : soit vous transportez la somme en liquide sur vous et l’échangez sur place, soit vous la retirez directement dans le pays de destination.

 

Dans le premier cas, pour transporter plus 10 000€ en espèce en traversant la frontière, il faut effectuer une déclaration écrite auprès de la douane française et auprès des douanes des pays dans lesquels vous voyagez. Les démarches sont détaillées sur le site douane.gouv.fr.

 

Question formalité, il est nécessaire de remplir une déclaration d’argent liquide avec le formulaire cerfa 13426, que vous pouvez télécharger en ligne.Vous pouvez également adressée cette déclaration avant votre départ, par courrier à la direction régionale des douanes de votre lieu de résidence (au plus tard 5 jours ouvrables avant le transfert. Ces démarches peuvent aussi être faite en ligne via le service DALIA entre 30 et 2 jours avant votre départ.
Si vous transportez plus de 50 000 euros, vous devez ajouter à votre déclaration des documents qui justifient de la provenance de cet argent.

 

Dans le second cas, vous devez vous renseigner auprès de votre banque sur les frais liés à votre compte client en cas de retrait à l’étranger, ainsi qu’aux différents taux de change appliqués par les banques sur place et par la vôtre.

 

Enfin, votre vendeur pourrait ne pas accepter ce mode de paiement en raison du nombre important de faux billets circulant. Pour cette raison, la Banque Centrale Européenne a d’ailleurs déclaré l’arrêt des émissions de billets de 500€ dès la fin de l’année 2018. De votre côté, transporter une somme aussi importante reste stressant, et risqué si vous rencontrez un inconnu.

PayCar

Notre service PayCar est le moyen de paiement dédié aux véhicules d’occasion dans les pays de la zone euro. Les identités de tous les utilisateurs sont vérifiées, afin de créer un climat de confiance.
En tant qu’acheteur, il vous suffit de créditer votre compte PayCar 48H ouvrées avant le jour J. Le vendeur peut vérifier en ligne que vous avez la somme suffisante pour la transaction, lui assurant ainsi votre sérieux. Ce peut être utile si vous souhaitez “réserver” la voiture le temps d’organiser le déplacement.

 

Le jour J, vous pourrez payer le vendeur en un clic. Si nécessaire, le montant de la transaction est ré-ajustable jusqu’au dernier moment.

 

En ce qui concerne les pays hors de la zone euro telle que la Suisse, vous pouvez utiliser quand même utiliser notre service PayCar. Cependant, il se peut que des frais supplémentaires soient appliqués par la banque de votre vendeur lorsqu’il rapatriera les fonds vers son propre compte bancaire, de même que le taux de change sera imposé.

 

Pour finir, sachez que le site et l’application PayCar existent aussi en anglais.

 

S’inscrire sur PayCar

Le chèque de banque

Le chèque de banque représente la méthode la plus usitée en France pour payer son véhicule d’occasion. Cependant, en dehors de la France ce moyen de paiement est rarement accepté. Sans oublier que des frais assez élevés peuvent être appliqués. Pour les raisons expliqués plus haut, nous vous déconseillons ce moyen de paiement.

 

Western Union, PayPal et Mandat Cash

Ces divers acteurs sont souvent utilisés pour des paiements en ligne ou des virements à l’étranger vers des membres de notre famille. Mais dans le cas d’une transaction importante vers un inconnu, ces moyens de paiement ne sont pas recommandés car le virement est annulable.

 

Ainsi, le paiement à l’étranger n’est pas une tâche aisée. Tant que vous allez faire votre transaction dans les pays de la zone euro, c’est le plus simple car PayCar répond à tous vos besoins, de la flexibilité à la sécurité du paiement. En revanche, sorti la zone euro, il vaut mieux discuter avec le vendeur pour voir si une relation de confiance peut s’établir afin d’élargir le champ des possibilités.

 

Payez facilement votre véhicule à l'étranger grâce à PayCar

Sécurisez le paiement de votre véhicule d'occasion avec PayCar.

Découvrir PayCar