Assurance Auto
Accueil > Guide > Assurance Auto

Comment calculer son bonus-malus ?

Le bonus-malus est une caractéristique obligatoire dans un contrat d’assurance auto. Également appelé réduction-majoration il réduit ou majore la prime d’assurance du conducteur en fonction de la conduite de ce dernier.

 

Calcul du bonus malus de l'assurance auto

 

Plus précisément, le conducteur se voit récompensé d’une réduction en cas d’absence de sinistre et à l’inverse, il est pénalisé par une augmentation de prime en cas de sinistre responsable. Il est utile de connaître la façon dont est calculé ce bonus-malus.

Le calcul du bonus

Commençons par découvrir la façon dont est calculé le bonus. Ce bonus est mis à jour chaque année. Si le conducteur n’a été responsable d’aucun sinistre au cours de l’année passée, chaque année le coefficient diminue de 5 % par rapport au coefficient de l’année précédente, jusqu’ à 50 % maximum. Il faut donc 13 années sans sinistre responsable pour atteindre un bonus 50.

Bonus appliqué par les assurances auto en fonction de l’année :

 

AnnéeCoefficient

du bonus

 

Réduction par rapport

à la prime initiale

 

010 %
10,955 %
20,9010 %
30,8515 %
40,8020 %
50,7624 %
60,7228 %
70,6832 %
80,6436 %
90,6040 %
100,5743 %
110,5446 %
120,5149 %
130,5050 %

Le calcul du malus

À chaque fois que l’assuré est responsable d’un sinistre, il subit une majoration de 25 % de son coefficient de prime d’assurance, soit un coefficient de 1,25 multiplié par le coefficient précédent multiplié par le montant de la prime initiale. Imaginons que l’assuré avait un coefficient de bonus de 0,80, en cas d’accident responsable, son prochain coefficient sera de : 0,80 x 1,25 = 1. Il revient donc au montant initial de la prime. Le coefficient total maximal est de 3,5. En cas de responsabilité partielle, le coefficient malus est de 1,125.

 

Il faut savoir que si l’assuré a un coefficient total supérieur à 1 (malus) et qu’il ne commet aucun sinistre responsable pendant 2 ans, son coefficient redescend directement à 1 après ces deux années. Prenons l’exemple d’un conducteur responsable d’un accident dès sa première année de contrat. Un coefficient malus de 1,25 va s’appliquer dès la prochaine échéance, soit un coefficient total de 1,25 x 1 = 1,25. Admettons qu’il ne commet aucun accident responsable dans les deux années suivantes, à la fin de cette période son coefficient bonus-malus reviendra à 1 au lieu de 1,13 (réduction annuelle de 5 % du coefficient précédent).

 

Pour acheter ou vendre votre véhicule, 

utilisez PayCar !

Moyen de paiement pour véhicules d'occasion

Les cas où le malus n’est pas applicable

Tous les sinistres n’entraînent pas l’application d’un malus pour le conducteur. En effet, dans certaines situations précises aucun malus n’est applicable :

  • L’assuré n’est pas responsable du sinistre
  • Sinistre lié à un évènement avec des caractéristiques de la force majeure non imputable à l’assuré
  • Lors d’un sinistre avec un tiers non identifié
  • Si le véhicule est conduit par une autre personne à l’insu de l’assuré et des autres conducteurs désignés, et si cette personne ne vit pas dans le foyer de l’assuré ou d’un des autres conducteurs désignés
  • Lors du premier sinistre responsable pour un assuré bénéficiant d’un bonus 50 depuis au moins 3 ans

Un bonus-malus qui se transmet d’un contrat à un autre

Sachez que le bonus-malus accumulé auprès d’un assureur et avec un véhicule précis est automatiquement transféré lorsque le conducteur change de véhicule, assure un véhicule supplémentaire, change de contrat ou change d’assureur. Un relevé d’informations est immédiatement fourni par l’assureur à chaque échéance de contrat. Ce relevé regroupe les sinistres responsables au cours des 5 années précédentes. Il devra être fourni au nouvel assureur en cas de changement.

 

Notez également qu’en cas de vente de votre véhicule sans achat d’un nouveau véhicule dans une période restreinte, le contrat d’assurance auto est résilié. Si vous souscrivez à un nouveau contrat dans les 3 mois qui suivent cette résiliation, vous pouvez profiter de l’évolution de votre bonus comme s’il n’y avait eu aucune interruption.

Sécurisez le paiement de votre véhicule d'occasion avec PayCar.

Découvrir PayCar