Documents administratifs
Accueil > Guide > Documents administratifs

Acheteur/vendeur et voiture gagée

Qu’est-ce qu’une voiture gagée ? Une voiture gagée consiste à définir le véhicule comme gage en cas d’incapacité à rembourser un crédit. La voiture sert donc en quelque sorte de monnaie d’échange. L’emprunteur doit remettre la voiture gagée lorsqu’il n’est plus en mesure de rembourser son crédit.

 

Une voiture peut être enregistrée en préfecture lorsqu’elle est gagée, mais ce n’est pas toujours le cas. Plus généralement, une voiture est considérée comme gagée, si dans le contrat de crédit qui a permis son acquisition, il est indiqué que le créancier doit donner son accord pour revendre le véhicule.

Quelles implications pour une vente ?

Lors de la vente d’une voiture d’occasion, un certificat de non-gage doit être remis à l’acheteur par le vendeur. Ce document dont le véritable nom est certificat de situation administrative, ne doit pas être daté de plus de 15 jours.

 

Le certificat de non-gage indique non seulement l’absence de gage pour la voiture en question, mais également l’absence d’opposition (contraventions non payées, véhicule volé…) pour le transfert du certificat d’immatriculation.

 

Il faut savoir que de toute façon une vérification sera effectuée au moment de la demande de carte grise et qu’en cas de gage ou d’opposition, la vente sera annulée. Mieux vaut s’y prendre dès le départ en exigeant le certificat de non-gage auprès du vendeur. S’il refuse, cela indique sûrement que la voiture est gagée.

 

Toutefois, même si aucun gage n’est précisé dans le certificat de non-gage, cela ne garantit pas totalement que la voiture n’est pas gagée. Il est possible que le créancier n’ait pas enregistré le gage auprès de la préfecture.

Comment lever le gage d’un véhicule ?

Il n’y a pas de recette miracle pour lever le gage d’un véhicule. L’unique façon de procéder est que l’organisme de crédit auprès duquel est enregistrée la voiture gagée lève le gage à la préfecture.

 

Le risque en achetant une voiture gagée, est qu’elle soit saisie par l’organisme de crédit. En effet, si le vendeur ne rembourse pas entièrement son crédit auto, la voiture étant gagée, l’organisme de crédit peut la saisir. Si entre temps, la voiture a été vendue, le nouvel acquéreur voit sa voiture être saisie sans que ce soit de sa faute.

 

Il faut toujours rester vigilant quand on achète une voiture d’occasion et demander tous les documents essentiels, dont le certificat de non-gage. Naturellement, il faut signer un contrat de vente détaillé dans lequel sont notamment précisés l’identité du vendeur, de l’acheteur, de la voiture et l’état de cette dernière. Il ne faut jamais payer en avance tant que le vendeur n’a pas fourni le certificat de non-gage et que le contrat de vente n’a pas été signé.

Sécurisez le paiement de votre véhicule d'occasion avec PayCar.

Découvrir PayCar