Chèque de banque
Accueil > Guide > Chèque de banque

Comment vérifier un chèque de banque ?

Les faux chèques de banque se multiplient, il vous faut donc procéder à des vérifications quand vous en recevez un.

La check-list : ce que vous devez vérifier en bref

– Vérifiez l’identité de l’acheteur, et qu’il est bien client de la banque.

 

– Contrôlez que le chèque de banque est conforme, avec un filigrane, et qu’il a été correctement rempli. Vérifiez noms, date, adresse, montant, signature.

 

– Prenez garde à tout élément suspect : altérations du chèque, tâche ou grattage. Ils peuvent être le signe d’une contrefaçon.

 

– Appelez l’agence qui a émis le chèque de banque, pour valider qu’elle en est bien à l’origine. Obtenez vous-même le numéro de téléphone de l’agence.

 

Il est à noter que la banque du bénéficiaire d’un chèque de banque n’est pas légalement tenue de faire ces vérifications avant de créditer votre compte, et les garanties d’un chèque de banque ne s’appliquent que si celui-ci est régulier. Donc ne finalisez votre transaction que lorsque vous êtes absolument sûr que vous recevrez votre argent.

 

Nous vous détaillons chaque point de la check-list dans la suite de cet article.

Se rendre à la banque

Afin de vous assurer de la validité du chèque de banque, la solution la plus simple est de vous rendre avec l’acheteur au guichet de sa banque afin qu’il fasse la demande du chèque de banque en votre présence.

 

N’oubliez pas qu’au-dessus de certains montants, un chèque de banque ne peut être délivré directement au guichet, mais doit faire l’objet d’une demande préalable et est émis alors avec un délai aux alentours de 2 jours ouvrés.

Appeler la banque

Si l’acheteur vous remet le chèque de banque en main propre, pensez à bien choisir le jour de la vente, et évitez un jour férié ou un dimanche, afin de pouvoir appeler la banque émettrice, et vérifier avec elle qu’elle a bien délivré ce chèque. Veillez à vous procurez vous-même le numéro de téléphone de la banque, sur l’annuaire ou sur Internet, et non celui que l’acheteur lui-même peut vous fournir. Inutile d’appeler le numéro figurant sur le chèque, en cas de scan, il pourrait être celui d’un complice.

 

Vous pouvez aussi demander que l’acheteur vous envoie préalablement une photo ou un scan du chèque, afin d’avoir le temps d’effectuer vos vérifications.

 

Il s’agit d’un contrôle parfaitement légal car l’émission de chèques de banque n’est pas soumise au secret bancaire, donc faites-le sans aucune hésitation.

Observer la présence du filigrane

Le filigrane est identique et de même taille pour toutes les banques de France. Intégré au papier, il est facile à reconnaître à l’oeil nu par transparence, un peu comme sur les billets de banque.

 

Ce filigrane est composé de la mention chèque de banque, lisible au verso. Ce texte est entouré de part et d’autres par deux semeuses aux couleurs inversées (cf. le symbole présent sur les pièces de 10, 20 et 50 centimes), et deux vagues rayées sont accolées, en haut et en bas.

 

Filigrane d'un chèque de banque rendu visible à la lumière

La présence d’un filigrane n’est pas une garantie. Seule la banque de votre acheteur peut vous confirmer qu’il s’agit d’un vrai chèque, et ce, uniquement si vous vous rendez sur place. Si vous ne souhaitez pas prendre de risque et faire votre transaction le soir ou le week-end, utilisez PayCar, le seul moyen de paiement vraiment sécurisé. Découvrez comment ça marche ici.

Vérifier les mentions obligatoires du chèque de banque

Pensez également à vérifier les éléments suivants :

 

– Nom et numéro de téléphone de la banque émettrice, lieu de paiement et mention “payable en France”;

 

– Compte, nom et adresse du tireur ;

 

– Montant en toutes lettres ;

 

– Montant en chiffres ;

 

– Lieu et date d’émission du chèque ;

 

– Ligne magnétique (combinaison de lettres et de chiffres en bas du chèque).

 

Si une de ces mentions ne figure pas sur le chèque, ou si vous remarquez des écritures différentes, des traces de grattages, des tâches, ou n’importe quelle altération, soyez prudents et procédez à toutes les autres vérifications avant de finaliser votre transaction.

Vérifier l’identité de l’acheteur

Demandez à l’acheteur de vous fournir une pièce d’identité avec photo, afin de pouvoir faire le lien avec son compte bancaire, et vérifier auprès de sa banque qu’il y est bien client, et à l’origine du paiement. Nous vous expliquons dans le paragraphe suivant comment vérifier la carte nationale d’identité de votre acheteur.

Vérifier une carte nationale d'identité française

La carte d’identité est, avec le passeport, le document officiel permettant de prouver son identité en France, mais aussi dans les autres pays. De son vrai nom « Carte nationale d’identité », elle possède une durée de validité. Une fois cette durée dépassée, la carte doit être renouvelée. Auparavant, la carte d’identité était cartonnée, puis à partir de 1988, elle a peu à peu été plastifiée, la rendant notamment plus difficile à contrefaire. Aujourd’hui, toutes les cartes d’identité sont plastifiées. Cependant acheter en ligne des faux n’est pas si compliqué lorsqu’on connaît les bons sites sur le darknet : la vérification de la carte d’identité par vous-même ne sera pas un gage de la véracité du chèque de banque. Vous pouvez cependant déceler quelques évidences sur un faux.

 

Cependant, les contrefaçons existent toujours. Voici les différents moyens permettant de vérifier de l’authenticité d’une carte d’identité : vous verrez que la plupart sont des techniques que vous ne pourrez pas réaliser vous même.

 

La bande MRZ

 

Vous avez sûrement remarqué la présence d’une bande blanche contenant votre nom, votre prénom, des lettres et des chiffres en bas de la carte d’identité. Il s’agit de la bande MRZ. Composée de deux lignes, elle regroupe, outre le nom et le prénom, la date de naissance, le numéro de la carte, le code ISO 3166-1 alpha-3 du pays (FRA), le mois et l’année d’émission de la carte, second prénom, sexe, et différentes clés de contrôles.

 

Vérifier la CNI : la bande cryptée

 

Il existe différentes solutions permettant de vérifier la véracité d’une carte d’identité à l’aide de sa barre MRZ : Identt, Scandetect, Easyconform et le scanner Combo Smart.

 

Chez PayCar, nous vérifions l’identité de nos utilisateurs grâce à un partenaire de renom dans ce milieu : MangoPay. PayCar vous permet ainsi de sécuriser plus que seulement votre transaction, c’est aussi une relation de confiance entre l’acheteur et le vendeur que nous rendons possible.

 

La police d’écriture

 

Les informations indiquées sur la carte d’identité sont écrites via une police d’écriture spécifique et développée pour ce type de document. Une carte avec une police de caractère différente est forcément une fausse carte d’identité.

Voici un exemple de typographie qui a été utilisée sur une fausse carte d’identité :

Vérifier une carte d'identité

 

Et voici la véritable typographie utilisée sur une vraie carte d’identité nationale française :

Vérifier la typographie d'une CNI

 

Le contrôle UV

 

Une dernière mesure permettant de vérifier l’authenticité d’une carte d’identité est le contrôle UV. Celui-ci sert à vérifier que le papier de la carte d’identité est le papier officiel.

 

Sous une source de lumière ultraviolette, une carte d’identité authentique a des reflets de couleur à différents endroits précis. Ainsi, on remarque des petits points rouges, verts, et bleus, sur la face avant et sur la face arrière. De plus, sur la face arrière s’affiche un profil vert de Marianne.

 

Voici à quoi ressemble une vraie CNI sous ultraviolet :

Vérifier une carte d'identité par ultraviolet

 

Et voici une fausse carte nationale d’identité sous ultraviolet :

Fausse carte d'identité sous ultraviolet

Pour effectuer ce test UV il existe différents appareils dont les plus utilisés sont la Torche LT9, le Fiducontrole 1414, le Fiducontrole UV2, la Nano UV375, le Fiducontrole P3 et la Torche UVG2.

Attention : Vous n’êtes toujours pas à l’abri d’un faux

Surtout, si vous avez le moindre doute, refusez le chèque.

 

En effet, vous ne serez jamais à l’abri d’un faux chèque de banque, que même le banquier ne pourra identifier que trop tard comme tel.

 

C’est la raison pour laquelle la solution de Paycar, offrant un virement sécurisé après avoir vérifié les identités des deux côtés et l’existence des fonds, est la seule à pouvoir vous garantir à 100% votre transaction.

 

D’autres questions ? Découvrez notre guide complet sur le chèque de banque.

Besoin d'un chèque de banque ?

Ne vous déplacez plus à la banque.

Utilisez PayCar !

Sécurisez le paiement de votre véhicule d'occasion avec PayCar.

Découvrir PayCar