La conduite supervisée : Qu’est-ce que c’est ?

Accueil > Guide > Permis de conduire

Pour passer le permis, vous avez le choix entre plusieurs formules. La conduite supervisée entre dans la catégorie des conduites accompagnées.

 

mains sur le volant en conduite supervisée

Le principe de la conduite supervisée

Conditions

Pour s’inscrire à la conduite supervisée, il faut être âgé d’au moins 18 ans. Cette inscription peut être réalisée après avoir raté l’épreuve finale du permis de conduire ou au moment de s’inscrire dans une auto-école.

Pour pouvoir circuler en conduite supervisée, l’accompagnateur doit avoir eu l’accord de l’assureur du ou des véhicules avec lesquels conduira l’apprenti.

Formation

De base, la formation à la conduite supervisée se divise en deux parties.

La première partie est théorique. Elle vise à obtenir l’examen du code. On y retrouve les traditionnelles leçons de code. Pour obtenir l’examen final, l’élève ne doit pas avoir plus de 5 erreurs sur 40 questions au format QCM.

Suite à cet examen, la seconde partie peut débuter. Elle prend la forme de leçons de conduites dans une auto-école et avec un moniteur. Au total, le cumul des leçons doit atteindre au moins 20 heures.

Toutefois, si vous vous inscrivez à la conduite supervisée après avoir échoué à l’épreuve finale du permis, vous n’avez pas à repasser par cette formation, même si reprendre quelques leçons de conduites peut s’avérer utile.

Déroulement

Une fois la formation terminée, vous pouvez passer à la phase pratique. Elle consiste à conduire un maximum, sans moniteur, mais avec le ou les accompagnateurs désignés. Il s’agit généralement des parents, mais toute personne possédant un permis depuis au moins 5 ans sans suspension, invalidation ou annulation, peut être désignée comme accompagnateur.

Contrairement à l’AAC, la conduite supervisée ne vous impose pas une durée de 1 an et 3000km. Durant cette période, un rendez-vous pédagogique de 2 heures sera organisé avec le moniteur et votre accompagnateur : 1h de théorie et 1h de pratique.

Les avantages de la conduite supervisée

Par rapport à la formation traditionnelle du permis, la conduite supervisée a l’avantage d’inclure une partie pratique accompagnée. Grâce à elle, l’apprenti peut rouler dans des conditions réelles sans avoir à prendre des leçons de conduite supplémentaires et onéreuses.

Cette méthode améliore le taux de réussite à l’épreuve finale du permis de conduire. On sait que la conduite accompagnée classique (AAC) entraine un taux de réussite de 75% contre 57% pour la formation traditionnelle. Celui de la conduite supervisée est supérieur à 65%, même si tout dépend du nombre de kilomètres parcourus.

Par rapport à l’AAC, la conduite supervisée a l’avantage d’être plus rapide puisqu’elle n’impose pas une durée d’un an ni un kilométrage précis.

Avoir plus d’informations sur :

Les inconvénients de la conduite supervisée

Si vous êtes particulièrement pressé de passer votre permis de conduire, la formation traditionnelle est plus rapide. En effet, elle n’inclut pas de phase accompagnée.

Et si vous recherchez à optimiser vos chances d’obtenir le permis, l’apprentissage anticipé de la conduite est la meilleure solution.

Achetez votre première voiture d'occasion sans craindre les arnaques grâce à PayCar

Quand on achète une voiture d’occasion, on a toujours peur de se faire arnaquer. PayCar est une solution de paiement plus sûre que le chèque de banque et plus pratique. En effet, le vendeur et l’acheteur doivent chacun créer un compte PayCar. L’acheteur peut alors virer de l’argent sur son compte PayCar. Le jour de la vente, il ne reste plus qu’à virer le montant directement vers le compte PayCar du vendeur. L’opération est immédiate, sécurisée et irrévocable.

Moyen de paiement pour véhicules d'occasion

Sécurisez le paiement de votre véhicule d'occasion avec PayCar.

Découvrir PayCar

Liste détaillée des voitures éligibles

Recevoir le PDF par mail

SIMPLIFIEZ VOTRE ACHAT/VENTE ENTRE PARTICULIERS