Contrôle Technique
Accueil > Guide > Contrôle Technique

Motos et contrôle technique

Le projet d’instaurer le contrôle technique pour les 2 roues à la revente est en discussion depuis plusieurs années. Défendu par les acteurs de la sécurité routière, il a néanmoins une nouvelle fois été reporté. Initialement prévu pour être instauré en octobre 2017, il faudra finalement attendre l’année 2022 pour son éventuelle mise en application.


La directive européenne 2014/45/UE exige en effet que tous les États membres de l’union Européenne mettent en place ce contrôle technique des 2 roues d’ici 2022, s’ils restent dans l’incapacité de prouver que les actions de sécurité routière menées ont permis de faire baisser suffisamment les accidents dans cette catégorie de véhicules.

 

La réglementation actuelle.

Jusqu’à aujourd’hui et encore pour quelques années, les règles applicables au contrôle technique des voitures en France ne concernent pas les motos et les scooters. Mais la réglementation routière pourrait bientôt changer dans le cadre de la vente et de l’achat des deux-roues. Actuellement, seuls les propriétaires de véhicules particuliers, utilitaires, ou spécifiques doivent passer un contrôle technique tous les 2 ans dès lors que leur véhicule a plus de 4 ans.

 

Toutefois, les scooters et les motos sont pour le moment dispensés de cette obligation. Il en va de même pour le contrôle technique auquel sont soumis les véhicules à 4 roues dans le cadre d’une vente. Le propriétaire doit alors fournir à l’acquéreur un contrôle technique datant de moins de 6 mois. Pour la vente d’une moto ou d’un scooter cela n’est pas nécessaire.

Pour vendre votre véhicule, utilisez PayCar

Moyen de paiement pour véhicules d'occasion

 

Ce que l’on sait du futur contrôle technique.

Depuis le 1er janvier 1992, date de mise en application du contrôle technique automobile, les véhicules à 4 roues concernés doivent passer leur visite périodique selon un calendrier établit. Depuis quelques années, la direction de la sécurité routière parle d’imposer un contrôle technique aux motos et aux scooters. Pour l’instant, il n’est pas obligatoire pour les deux roues et les trois roues. Cependant, afin de se mettre en conformité avec la réglementation européenne, le gouvernement prévoit de l’instaurer en 2022. Le projet en dessine déjà les grandes lignes, voilà à quoi il pourrait ressembler.


– Il concernerait les véhicules à deux roues et à trois roues faisant plus de 50 cm3.


Son prix devrait se situer entre 50 et 70 euros en moyenne.


La fréquence des visites périodiques devrait être égale ou supérieure à deux ans.


Pour le moment, c’est à peu près tout ce que l’on sait du futur contrôle technique des motos et des scooters. En effet, le nombre et le type de points de contrôles qui seront vérifiés n’a pas encore été décidé. Tout comme sa date de mise en application exacte et ses modalités.


En revanche, nous pouvons dès maintenant nous préparer à ce qu’il touche les véhicules motorisés à deux roues d’occasion lors de la revente. Les points de contrôles importants du futur contrôle technique des motos devraient concerner les systèmes de freinage et de direction, la visibilité et l’éclairage, les pneumatiques et les roues, les éléments du circuit électrique, et un certain nombre d’éléments tout comme pour les véhicules à 4 roues.


Ces nouvelles mesures permettraient d’assainir le parc des véhicules d’occasion à deux-roues et de diminuer les risques d’accidents sur la route liés à un mauvais entretien. Cela devrait également sécuriser l’acheteur dans le cadre des ventes de motos et de scooters.


Selon les statistiques on sait que 43 % des blessés graves sur la route et 22% des tués en 2015, étaient des conducteurs de motos ou de scooters. Des chiffres qui parlent d’eux-mêmes, surtout quand on sait que 6% des accidents mortels survenus à moto seraient directement liés à un mauvais entretien du véhicule.

Sécurisez le paiement de votre véhicule d'occasion avec PayCar.

Découvrir PayCar