Contrôle Technique
Accueil > Guide > Contrôle Technique

Combien coûte un contrôle technique ?

En France les tarifs sont libres, ce qui n’est pas le cas des autres pays en Europe. C’est ce qui explique les grandes variations de prix d’un centre à l’autre. Le coût d’un contrôle technique dépend de plusieurs paramètres. Le modèle du véhicule, la localisation géographique ou encore l’ancienneté du modèle. Le budget à prévoir pour passer le contrôle technique est donc variable. Par exemple, en cas de constatation de défauts nécessitant de faire une contre-visite, le coût final sera un peu plus important.

Quel est le prix d'un contrôle technique?

Le prix d’un contrôle technique se situe généralement entre 35 et 98 euros. En moyenne, son tarif est d’environ 66 euros. La différence de prix de la visite périodique obligatoire du contrôle technique peut donc être assez importante d’un centre de contrôle à un autre. Des études montrent que la concurrence au niveau local influence les prix pratiqués. Plus il y a de concurrence, plus les tarifs sont avantageux.

Pour vendre votre véhicule, utilisez PayCar

Moyen de paiement pour véhicules d'occasion

Quel est le prix d'une contre-visite ?

Avec le durcissement des règles, de plus en plus de véhicules sont refoulés à la visite du contrôle technique. Selon les statistiques relevés, on constate qu’environ 20% des véhicules sont recalés et obligés de passer la contre-visite chaque année. Cela augmente donc la note des frais pour tous ceux qui sont concernés. Heureusement, le prix de la contre-visite est toujours moins important que celui du contrôle technique. La contre-visite peut être gratuite si elle intervient dans le délai accordé. En moyenne, on note que le tarif d’une contre-visite se situe autour des 15 euros.


Pour compenser, de plus en plus d’automobilistes font appel aux services des centres de contrôles « low-cost ». Ces centres proposent des prix cassés très attractifs pour les clients. Cependant, à ces prix défiant toute concurrence, s’ajoutent des frais annexes. Il s’agit par exemple de frais de service, de frais concernant des options pour la modification de rendez-vous, ou de frais d’assurance. Ces coûts supplémentaires peuvent parfois augmenter la facture considérablement.

Le pré-contrôle technique gratuit : méfiez-vous

Il existe des professionnels du secteur automobile spécialisés en réparation, proposant un pré-contrôle gratuit. L’offre peut vous paraître intéressante, pourtant il faut s’en méfier.


La plupart de ces professionnels utilisent cet argument commercial pour attirer les clients. Ils visent l’automobiliste qui craint le recalage au contrôle technique et qui veut à tout prix éviter la contre-visite. C’est au moment du pré-contrôle que le client risque d’avoir de mauvaises surprises. Selon plusieurs enquêtes, le plus souvent on lui annonce qu’il y a des réparations à faire pour que le véhicule puisse passer le contrôle technique du premier coup. En réalité ces réparations sont souvent inutiles. En effet, dans un centre spécialisé de contrôle technique elles n’auraient probablement pas posé problème. Il est donc préférable d’éviter ce genre d’établissements pour minimiser les coûts.

Sécurisez le paiement de votre véhicule d'occasion avec PayCar.

Découvrir PayCar