Crédit auto
Accueil > Guide > Crédit auto

Chômage, intérim et crédit auto

Naturellement, il est plus aisé de voir sa demande de crédit être acceptée quand on est en CDI, c’est-à-dire quand notre situation professionnelle est stable. À l’inverse, il est plus difficile pour une personne au chômage ou en intérim d’obtenir un crédit auto. Néanmoins, cela ne veut pas dire que c’est impossible.

Une voiture indispensable quand on est en recherche d’emploi

Sans véhicule, une personne au chômage restreint considérablement le nombre d’offres d’emploi accessibles, car bien souvent, on se rend au travail en voiture. Il n’est donc pas illogique de vouloir souscrire à un crédit auto quand on est au chômage. D’autant plus que le chômage entraîne une réduction des revenus financiers, et que de ce fait l’achat d’une voiture sans crédit est plus compliqué.

 

L’intérêt n’est pas d’échanger son véhicule actuel en parfait état contre un autre véhicule, mais d’acheter une nouvelle voiture quand celle que nous utilisions jusqu’ici n’est plus en état de rouler ou coûte trop cher en frais d’entretien et de réparation.

Le chômage : une situation qui rend plus difficile l’accès à un crédit auto

Malgré toutes les considérations évoquées ci-dessus, il faut bien avouer qu’il est nettement plus difficile de voir sa demande de crédit être acceptée quand on est au chômage, pour la simple et bonne raison qu’on présente un risque plus élevé pour la banque.

 

Cela ne veut pas dire que toutes les demandes seront refusées, mais il va falloir davantage négocier auprès de l’organisme de crédit en appuyant sur le fait que la voiture est un outil indispensable pour retrouver une situation professionnelle stable.

Peut-on obtenir un crédit auto en étant intérimaire ?

Encore une fois, il est plus aisé d’avoir un crédit auto avec un CDI. Mais l’intérimaire n’est pas sans emploi. Il possède des revenus plutôt réguliers, même si sa situation professionnelle reste relativement peu stable. Son cas est assez similaire au travailleur en CDD voulant un crédit auto, bien que la situation professionnelle est plus stable pour un travailleur en CDD.

 

Que ce soit un intérimaire ou une personne en CDD, il est difficile d’obtenir un crédit auto classique. Cependant, il existe de nombreuses offres de crédits auto spécialement conçus pour ces personnes. Pour en bénéficier, il faut respecter certaines garanties supplémentaires : revenus mensuels minimums exigés, avoir travaillé un certain nombre d’heures dans l’année précédant la demande de crédit auto…

La solution du micro-crédit

Si toutes les demandes de crédit auto entraînent un refus, la solution est peut-être de passer par un micro-crédit. Il s’agit de prêts d’un montant relativement faible spécialement mis en place pour les personnes aux revenus modestes et/ou au chômage.

 

Le micro-crédit ne s’obtient pas auprès des organismes de crédit habituels. Il faut se tourner vers des organismes spécialisés dans ce type d’aides financières, comme l’ADIE. Cependant, le montant octroyé étant relativement faible, il vous permettra rarement de financer intégralement l’achat d’une nouvelle voiture.

Sécurisez le paiement de votre véhicule d'occasion avec PayCar.

Découvrir PayCar