Crédit auto
Accueil > Guide > Crédit auto

Les motifs de refus d’un crédit auto

Comme pour n’importe quelle demande de prêt, une demande de souscription à un crédit auto peut être refusée par l’organisme de crédit. Cet établissement est dans son droit et rien ne l’oblige à accepter une demande. Au contraire, certaines dispositions encouragent les banques à refuser une demande lorsque les conditions du demandeur ne répondent pas à certaines exigences en matière de solvabilité.

Une question de solvabilité

Dans la très grande majorité des cas, un refus de crédit auto est lié au manque de solvabilité du demandeur. La solvabilité d’une personne définit sa capacité à rembourser un futur crédit, c’est-à-dire, dispose-t-elle des moyens financiers suffisants pour rembourser à temps un tel emprunt. Outre les moyens financiers de la personne, ses revenus, et ses crédits en cours, la banque va également vérifier ses antécédents et plus particulièrement vérifier si elle a déjà eu des problèmes de remboursement d’un crédit via le FICP (fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers).

 

Le refus d’un crédit auto est pour la banque un moyen de se protéger contre le manque de solvabilité du demandeur, mais il faut également le voir comme une protection pour cette personne. Si cette dernière est jugée bon solvable, un crédit supplémentaire pourrait déboucher sur une situation de surendettement.

 

Les principaux motifs entrainant un refus sont les suivants :

 

  • Taux d’endettement supérieur à 33 %
  • Situation professionnelle à risque
  • Revenus trop faibles
  • Antécédents (FICP)
  • Que faire en cas de refus d’un crédit auto ?

    Le premier réflexe en cas de refus d’un crédit auto est de comprendre pourquoi la demande a été refusée, c’est-à-dire quels sont les motifs. En tant que particulier nous avons le droit de demander les motifs du refus à l’organisme de crédit auprès duquel nous avons fait notre demande. Cette demande doit être effectuée par écrit. Auquel cas, l’organisme de crédit est dans l’obligation de fournir ces motifs.

     

    Le demandeur à la possibilité de demander un réexamen de son dossier à condition d’apporter des justificatifs avançant l’idée que ses revenus et ses charges n’ont pas été correctement évalués.

    Sécurisez le paiement de votre véhicule d'occasion avec PayCar.

    Découvrir PayCar