Crédit auto
Accueil > Guide > Crédit auto

Renégocier son crédit auto par anticipation

Entre le moment où on souscrit à un crédit auto et la fin du remboursement, plusieurs dizaines de mois s’écoulent généralement. Entre temps, les conditions du crédit peuvent ne plus être en accord avec ce qui se fait sur le marché. Par exemple, le taux moyen peut avoir diminué, et en tant que client, il est normal de vouloir profiter d’un meilleur taux. À ce titre, la seule solution est bien souvent de renégocier son crédit.

 

Cette pratique peut également être intéressante lorsque nos conditions financières ont évolué et qu’on souhaite, soit augmenter le montant des mensualités, soit le diminuer.

 

Seulement, si cela est envisageable avec un prêt immobilier, un crédit à la consommation comme le prêt auto est généralement incompatible avec ce genre de pratique. Toutefois, il existe quelques alternatives.

Crédit auto : un prêt non renégociable

Qu’il s’agisse d’un crédit auto affecté ou d’un prêt auto personnel, ce type d’emprunt ne peut pas être renégocié comme c’est le cas pour un prêt immobilier. Plus largement, cette impossibilité de renégociation touche l’ensemble des crédits à la consommation, autrement dit, des prêts autres que les emprunts immobiliers.

 

Ainsi, même dans le cas où la voiture ne nous appartient plus, on ne peut pas mettre à jour le crédit. Une situation parfois difficile, notamment pour ceux qui présentent des difficultés à rembourser chaque mois leur mensualité.

Se référer à son contrat de crédit

Toutefois, si la renégociation en tant que telle n’est pas possible pour un prêt auto, cela ne signifie pas qu’on ne peut pas assouplir le montant des mensualités. En réalité, tout dépend du contrat crédit auquel nous avons souscrit.

 

Certains termes du contrat peuvent permettre de débloquer des dispositions exceptionnelles lorsque le client présente des difficultés pour rembourser son prêt auto. Le contrat peut par exemple inclure la possibilité de réduire le montant des mensualités à hauteur de 5 %, 10 %, 15 % et parfois plus. Cette réduction s’opère pendant une durée déterminée et logiquement elle a pour conséquence d’allonger la durée de remboursement, et donc d’augmenter le coût final du crédit auto.

 

De même, certains contrats de prêts auto permettent également de reporter le remboursement de certaines mensualités. Le nombre de reports est souvent limité, et en règle générale, ce report ne peut pas dépasser un mois. Mais cette solution est souvent suffisante pour se donner un peu d’air lors des périodes plus difficiles financièrement.

 

Dans tous les cas, le premier réflexe quand on souhaite renégocier son crédit, est de s’adresser à son créancier et de discuter avec lui. En lui expliquant pourquoi on souhaite alléger le montant des mensualités, une solution pourra sûrement être envisagée.

Sécurisez le paiement de votre véhicule d'occasion avec PayCar.

Découvrir PayCar