Moyens de paiement
Accueil > Guide > Moyens de paiement

Les arnaques au virement et au mandat cash

Sur le marché de la voiture d’occasion entre particuliers, il faut se montrer prudent pour ne pas être victime d’une arnaque au moment du paiement, notamment en ce qui concerne les virements et les mandats cash.

Les arnaques existent vraiment

Un rapide coup d’œil sur les forums internet suffit à prendre conscience de l’ampleur du phénomène : les témoignages de personnes lésées lors d’une transaction sont légion ! Dans ces conditions, il n’est pas étonnant que, sur le marché des voitures d’occasion, la confiance ne règne pas. Un sondage d’opinion réalisé en février 2016 par OpinionWay pour « La Centrale » montre que 84% des Français estiment que « les arnaques sont nombreuses sur le marché du véhicule d’occasion », et plus de la moitié d’entre eux (53%) est d’accord avec l’affirmation selon laquelle « le paiement est moins sécurisé quand on achète ou vend un véhicule d’occasion qu’un véhicule neuf ». Faux billets, chèque en bois…, il est vrai que ce ne sont pas les idées d’arnaques qui manquent. Deux escroqueries sont particulièrement courantes actuellement : les arnaques liées au virement et au mandat cash. Voici les règles à suivre pour ne pas tomber dans le piège.

Pour acheter ou vendre votre véhicule, 

utilisez PayCar !

Moyen de paiement pour véhicules d'occasion

Les arnaques liées au virement

Depuis que les Français réalisent la plupart de leurs opérations bancaires en ligne, le virement bancaire est souvent privilégié pour les transactions entre particuliers, car il est ultra simple et rapide. Mais il y a un piège pour le vendeur. Celui-ci se rendant sur le site de sa banque constate qu’effectivement le virement de l’acheteur est bien arrivé. Il peut donc – pense-t-il – lui remettre clés et papiers du véhicule en toute sécurité. Erreur ! Rien ne lui dit que ce virement n’a pas été fait au moyen d’un chèque déposé à la banque. Un chèque qui peut être faux, en bois, ou avoir été volé…

Le vendeur doit donc s’assurer auprès de sa banque que le montant crédité résulte bel et bien d’un virement électronique. Après quoi, nous recommandons de patienter trois jours ouvrés afin de s’assurer que celui-ci n’a pas été annulé immédiatement.

Les arnaques liées au mandat cash

Voici maintenant un risque qui ne pèse pas sur le vendeur, mais sur l’acheteur. Cela se passe sur des sites de ventes entre particuliers tels que « Le Bon Coin » (mais pas que !). Ce sont souvent les fameux mandats Western Union. Le propriétaire de la voiture étant en déplacement, il ne sera pas possible de le rencontrer, et d’ailleurs celui-ci est pressé et réclame un paiement par mandat cash urgent.

Avant d’aller plus loin, il faut comprendre qu’un transfert d’argent par mandat cash, postal ou international, permet d’envoyer ou de recevoir de l’argent à une personne, mais il n’est pas dédié aux transactions commerciales. Généralement, ceux qui l’utilisent sont des personnes qui ne disposent pas de compte en banque ou qui ne disposent pas de papiers administratifs tels qu’un justificatif de domicile

 

L’acheteur se rend au bureau de poste ou dans un bureau Western Union pour payer le montant de la transaction avec sa carte bancaire ou en espèces, puis transmettra le numéro du mandat cash au vendeur qui pourra alors retirer l’argent immédiatement n’importe où ailleurs dans le monde. Ce dernier, muni d’une fausse pièce d’identité et sans laisser de traces, récupérera l’argent et ne livrera jamais le véhicule. Le dépôt de plainte au commissariat ne permettra pas de l’identifier et l’acheteur ne reverra jamais la somme versée. Comme il n’y a pas moyen de sécuriser ce type de transaction, le mandat cash est à proscrire dans tous les cas lors d’une transaction de voiture d’occasion entre particuliers !

 

Sécurisez le paiement de votre véhicule d'occasion avec PayCar.

Découvrir PayCar