Moyens de paiement
Accueil > Guide > Moyens de paiement

Payer par virement bancaire

Le virement bancaire s’est démocratisé ces dernières années. Il est aujourd’hui très simple d’effectuer un virement depuis l’espace personnel de sa banque. Ce moyen de paiement apparaît donc idéal pour une transaction sécurisée. Mais s’il est utilisé par la majorité des professionnels de l’automobile, le virement bancaire n’est malheureusement pas adapté à la vente d’une voiture d’occasion entre particuliers et les les risques d’arnaque sont bien réels.

Un moyen de paiement non adapté aux transactions entre particuliers

Le principal inconvénient du virement bancaire comme moyen de paiement d’un véhicule d’occasion entre particuliers, c’est qu’il n’est pas instantané. Les banques appliquent en effet des délais de virement de 24 à 48h ouvrées. Par exemple, un virement effectué le vendredi est susceptible d’arriver le mardi suivant.

 

Lors d’une transaction entre particuliers, le virement place donc une des deux parties dans une situation inconfortable et stressante :

 

– soit le vendeur souhaite recevoir les fonds avant l’échange, l’acheteur doit donc lui envoyer l’argent sans avoir la certitude qu’il sera présent le jour du rendez-vous.

– Soit le virement est réalisé le jour du rendez-vous, c’est alors le vendeur qui va devoir attendre patiemment l’argent sur son compte en espérant ne pas avoir été abusé.

Pour acheter ou vendre votre véhicule, 

utilisez PayCar !

Moyen de paiement pour véhicules d'occasion

Les risques d’arnaques

Mais au-delà du manque d’instantanéité, le virement bancaire n’échappe pas aux nombreuses tentatives d’escroquerie. Beaucoup de ces arnaques sont liées à des chèques volés, falsifiés ou non-provisionnés.

 

Une de ces escroqueries consiste par exemple à déposer un chèque frauduleux directement sur le compte du vendeur au lieu d’effectuer un virement : le compte est crédité du montant convenu. Le vendeur voit apparaître la somme correspondante sur son relevé de compte et pense donc pouvoir remettre les clés de son véhicule en toute sécurité. Ce n’est que quelques jours plus tard que la banque s’en aperçoit et récupère les fonds sur le compte du vendeur.

 

Autre arnaque possible, l’escroc peut effectivement réaliser un virement au vendeur mais à partir d’un compte approvisionné frauduleusement avec un chèque en bois, volé ou falsifié. Encore une fois, les fonds seront alors retirés du compte du vendeur dans les jours suivants.

Usurpation d’identité

Un autre danger du virement bancaire entre deux particuliers concerne le risque d’usurpation d’identité. Pour réaliser un virement, un acheteur va demander au vendeur son RIB, accompagné la plupart du temps d’une photocopie de sa pièce d’identité. Seulement parfois, l’acheteur n’est en fait qu’un escroc qui souhaite simplement récupérer ces documents sensibles pour les réutiliser de manière frauduleuse.

Privilégiez PayCar : le moyen de paiement sécurisé, dédié aux véhicules d’occasion

Nous venons de voir que les deux principaux inconvénients du virement bancaire pour une transaction entre particuliers sont le délai de traitement et et le risque d’arnaque. Notre solution PayCar répond à ces deux problématiques.

 

D’abord, un virement entre comptes PayCar est instantané : il se fait en moins d’une minute devant le véhicule. Le vendeur est donc certain de disposer des fonds avant de donner les clés de son véhicule. De plus le montant de la transaction est modifiable jusqu’au paiement. L’acheteur et le vendeur peuvent ainsi se mettre d’accord sur un prix de vente devant le véhicule.

 

D’un point de vue sécurité, tout a été fait pour enrayer les escroqueries : l’identité des deux parties est vérifiée, le vendeur peut vérifier que l’acheteur est bien en possession des fonds avant de le rencontrer et le virement est irrévocable.

Sécurisez le paiement de votre véhicule d'occasion avec PayCar.

Découvrir PayCar