Prime à la conversion 2019 : un premier bilan au 1er semestre

La prime à la conversion également appelée prime à la casse prend ses origines dans l’aide à l’acquisition des véhicules propres lancée en décembre 2009.
Depuis, elle a connu diverses modifications, mais son objectif reste le même : inciter les Français à investir dans un véhicule plus propre en se débarrassant de leur véhicule trop polluant.

À partir d’août 2019, la prime à la conversion a connu une nouvelle évolution. Le moment est donc idéal pour revenir sur les effets de cette prime, sur son efficacité et sur ses prochaines évolutions.

Prime à la conversion 2019

1. La prime à la conversion : une grande réussite en cette première partie d'année ?

Pour bénéficier de la prime à la conversion, il faut envoyer son ancien véhicule dans un centre VHU (véhicules hors d’usage) agréé tout en achetant un véhicule plus propre.

Plus précisément, l’ancien véhicule doit avoir été immatriculé pour la première fois avant 2001 s’il s’agit d’un véhicule diesel et avant 1997 s’il s’agit d’un véhicule essence. Vous devez posséder ce véhicule depuis au moins 1 an au moment de sa remise à un centre VHU et il ne doit pas être considéré comme un véhicule endommagé.

Concernant le nouveau véhicule son taux d’émission de CO2 ne doit pas dépasser 116g/km et ainsi entrer dans la catégorie des véhicules électriques, Crit’air 1 ou Crit’air 2. Vous devez conserver ce nouveau véhicule au moins 6 mois et avoir parcouru au moins 6000km pour profiter de la prime à la casse.

Le montant de la prime à la conversion dépend du type de véhicule acheté ou loué :

  • Voiture électrique produisant moins de 21g/km de CO2 : 2500€ ou 5000€ selon vos revenus fiscaux, la distance que vous parcourez pour aller au travail et/ou le nombre de kilomètres parcourus par an
  • Voiture hybride rechargeable dont le taux est compris entre 21 et 50g/km : 2500€ ou 5000€ selon les mêmes conditions que celles citées ci-dessus et selon l’autonomie électrique du véhicule
  • Voiture dont le taux est compris entre 21 et 116g/km : 1500€ ou 3000€ (mêmes conditions que pour les véhicules électriques)
  • 2 ou 3 roues électriques : 100€ à 1100€ selon les revenus fiscaux

Pour le premier semestre de l’année 2019, près de 200 000 demandes de primes à la conversion ont été validées. Rappelons qu’en 2018, 254 654 dossiers avaient été validés sur l’ensemble de l’année. En seulement 6 mois, le nombre de dossiers réalisés en 2019 a donc presque atteint le résultat de l’année 2018 dans sa totalité.

La prime à la conversion 2019 est donc une grande réussite pour les 6 premiers mois de l’année.

2. Elle a connu des changements en cours d'année

À partir du 1er août 2019, la prime à la conversion a connu de nouvelles modifications :

  • Le seuil maximum de CO2 émis est passé de 122 à 116g/km.
  • Les véhicules Crit’air 2 doivent être achetés neufs
  • Les ménages les plus aisés ne sont plus éligibles à la prime pour les véhicules Crit’air 1
  • Réajustement des primes en fonction des revenus fiscaux
  • Les véhicules électriques et hybrides rechargeables donnent droit à une prime de 2500€
  • Les véhicules neufs Crit’air 1 et 2 donnent droit à une prime de 1500€ pour les ménages les plus modestes

3. Qu'est-ce qu'elle nous réserve à l'avenir ?

Normalement ces nouvelles mesures n’ont pas vocation à être modifiées avant 2021.

La prime à la conversion connait un succès grandissant qui va sûrement nécessiter d’augmenter le budget alloué par l’État afin de répondre à toutes les demandes favorables.

Seulement, ce budget s’élève déjà à plusieurs centaines de millions d’euros. Aussi, on peut s’interroger sur le budget maximum que l’État est prêt à dépenser pour satisfaire la prime à la conversion. Il est probable que les critères deviennent de plus en plus stricts dans les prochaines années et que la prime à la casse cible de plus en plus les ménages les moins aisés.

Pour aller plus loin :

Sécurisez le paiement de votre véhicule d'occasion avec PayCar.

Découvrir PayCar

couverture guide voitures eligibles nouvelle prime conversion 1er aout 2019 par paycar

Liste détaillée des voitures éligibles

Recevoir le PDF par mail

SIMPLIFIEZ VOTRE ACHAT/VENTE ENTRE PARTICULIERS