Prime à la conversion
Accueil > Guide > Prime à la conversion

Prime à la conversion 2019 : conditions

Disponible pour tout le monde depuis le 1erjanvier 2018, la prime à la conversion est reconduite aux mêmes conditions pour 2019 :

  • Date d’immatriculation du véhicule diesel ou essence
  • Certificat Crit’Air du nouveau véhicule

 

Voiture propre acquise avec la prime à la conversion

 

Quel type de véhicule doit être envoyé à la casse ?

Pour bénéficier de la prime à la conversion 2019, anciennement prime à la casse, le bénéficiaire doit se débarrasser de son ancien véhicule en l’envoyant à la casse. Il doit s’agir d’une voiture ou d’une camionnette pesant 3,5 tonnes maximum.

 

 

Pour les ménages non imposables, s’il s’agit d’un véhicule diesel, il doit être immatriculé avant 2006. Pour les ménages imposables, il doit s’agir d’un véhicule diesel immatriculé avant 2001.

 

 

Concernant les véhicules essence, la prime à la conversion 2019 est disponible pour ceux qui ont étéimmatriculés avant 1997, que vous soyez imposables ou non.

Quel type de véhicule faut-il acquérir ?

Les conditions de la prime à la conversion intègrent également le type de véhicule acheté par le bénéficiaire. Plus précisément, cette prime n’est pas accessible pour tous les véhicules. L’intérêt étant de favoriser l’achat de véhicule plus propres.

 

 

Actuellement, si vous comptez acheter un véhicule neuf et bénéficier de cette prime, s’il s’agit d’un véhicule électrique, vous profitez d’une prime de 2500€ quels que soient vos revenus. Si ce véhicule est à moteur thermique (essence, diesel ou GPL), la prime s’élève à 2000 € pour les ménages non imposables et à 1000 € pour les ménages imposables. Toutefois, le véhicule ne doit pas dépasser 122 g/km d’émissions de CO2 et être dans la catégorie Crit’air 1. Les foyers non imposables peuvent aussi acquérir un véhicule Crit’air 2.

 

 

Si vous désirez acheter un véhicule d’occasion, qu’il soit électrique ou thermique, les conditions sont identiques à l’achat d’un véhicule neuf thermique :

  • Véhicule électrique ou thermique Crit’air 1 (ou 2 uniquement pour les foyers non-imposables) avec taux d’émission de CO2 inférieur à 122g/km
  • 2000€ pour un ménage non imposable
  • 1000€ pour un ménage imposable

 


Le gouvernement annonce le doublement de la prime à la conversion pour les foyers les plus modestes

Cette super prime à la conversion s’adresse :

  • Aux 20 % des ménages les plus modestes
  • Aux actifs qui ne sont pas imposables et parcourent chaque jour au moins 60 km pour se rendre à leur travail

 

Ces personnes voient donc le montant de la prime doubler :

  • 4000 euros pour l’acquisition d’un véhicule thermique (essence ou diesel)
  • 5000 euros pour l’achat d’un véhicule hybride ou électrique

 

Toutefois l’intégration des véhicules hybrides et une augmentation de la prime pour les foyers non imposables sont prévues pour 2019. Nous y revenons plus bas.

 

 

Notez que la prime à la conversion 2019 s’adresse aussi à ceux qui désirent acheter un deux-roues, un trois-roues ou un quadricycle à condition qu’il soit neuf et électrique. Dans ce cas, la prime s’élève à 1100€ pour les foyers non imposables et à 100€ pour les foyers imposables.

 

La prime à la conversion ne s’applique en revanche pas pour l’achat d’un deux ou trois roues d’occasion.

 

Un élargissement vers les voitures hybrides ?

En 2018, la prime à la conversion ne prend pas en compte les véhicules hybrides, mais l’État fait évoluer les choses en 2019.

 

En effet, la prime à la conversion 2019 sera désormais accessible pour l’achat d’un véhicule hybride neuf et s’élèvera à  2500€ dans ce cas de figure. De plus, les foyers non imposables pourront également profiter de cette prime de 2500€ lors de l’achat d’un véhicule hybride d’occasion et rechargeable ou d’un véhicule électrique d’occasion.

 

Pour aller plus loin : 

Sécurisez le paiement de votre véhicule d'occasion avec PayCar.

Découvrir PayCar