Chèque de banque
Accueil > Guide > Chèque de banque

Retour sur une arnaque au faux chèque de banque

Les arnaques de faux chèques de banque sont de plus en plus répandues. Revenons sur l’une d’entre elles qui prouve à quel point il faut être très vigilant avec les chèques de banque.

 

Arnaque faux chèque de banque sur le bon coin

 

Arnaque : un faux chèque de banque utilisé via Le Bon Coin

Il y a un an, le 1er juillet 2017, Alexandre Legouic mettait en vente sa Golf 7. Cet habitant de Mesnil-Martinsart dans la Somme (Hauts-de-France), comme beaucoup d’autres vendeurs particuliers, choisissait la plateforme Leboncoin pour mettre en vente sa voiture.

 

Seulement dix jours après avoir posté l’annonce sur Leboncoin, Alexandre reçoit un appel d’un supposé autoentrepreneur spécialisé dans la vente de voitures. Après avoir légèrement négocié le prix de la voiture (15 600€), l’homme demande « à voir la voiture le soir même, le temps de passer à la banque chercher un chèque. »

 

Le soir, vers 19h, l’homme arrive avec sa compagne, remplit les papiers, donne le chèque de banque de 15 600€ à Alexandre et repart comme convenu avec la Golf 7.

 

La vente semble s’être parfaitement passée et le lendemain Alexandre dépose le chèque à sa banque. Cependant, une mauvaise surprise attend Alexandre, puisque le jour suivant la dépose du chèque, Alexandre reçoit un coup de téléphone de son établissement bancaire qui lui indique que le chèque de banque est une contrefaçon. Plus précisément, le compte lié au chèque n’existe pas. Après avoir appelé l’acheteur sans succès, Alexandre porte plainte auprès de la gendarmerie d’Albert (commune située sud de Mesnil-Martinsart) pour « falsifications et utilisation de moyen de paiement falsifié ».

 

 

Par la suite, la gendarmerie vérifie le système d’immatriculation des véhicules et constate que la Golf a été réimmatriculée dès le lendemain de la vente à 11h à Reims, puis une seconde fois la même journée à 17h par un garage des Ardennes. Alexandre a alors l’idée de contacter le garage en se faisant passer pour un acheteur à la recherche d’une Golf. Le garage lui répond qu’il possède justement une Golf arrivée la veille. Alexandre Legouic comprend qu’il s’agit de son ancienne voiture et contacte les gendarmes pour récupérer son véhicule. Seulement, le garagiste qui comprend qu’il s’est lui aussi fait arnaquer porte également plainte. Alexandre devra attendre pour récupérer sa Golf, le temps que la justice fasse son travail.

 

Bon à savoir

Le site internet Le Bon Coin recommande PayCar pour l’achat ou la vente de véhicules entre particuliers.

 

Pour acheter ou vendre votre véhicule, 

utilisez PayCar !

Moyen de paiement pour véhicules d'occasion

Un serial arnaqueur

Pendant plusieurs mois, les choses semblent ne pas bouger pour Alexandre, malgré le fait que sa compagne ait écrit au procureur de la République d’Amiens, et également au président de la République. En septembre, le dossier a été déplacé vers la brigade financière de Reims.

 

Cependant, le 16 novembre, suite à un article du site L’Union, Alexandre Legouic découvre qu’il n’est pas la première victime de son arnaqueur. En effet, celui-ci, un Rémois âgé de 26 ans, est déjà impliqué dans 10 autres arnaques du même genre, toujours via le site Leboncoin et pour un montant total de 128 000€ entre janvier et avril 2017. À noter qu’il a déjà été condamné 14 fois pour divers délits mineurs. Le site L’Union révèle que l’arnaqueur s’est alors enfui du palais de justice au moment où il comparaissait pour ces 10 escroqueries.

Un regroupement de victimes

Alexandre Legouic veut surtout récupérer sa Golf tout en espérant que le voleur soit condamné. Le problème c’est qu’en décembre 2017, l’affaire n’étant toujours pas résolue, il continuait à rembourser l’emprunt de sa Golf et à payer son assurance auto, alors qu’il ne possédait plus aucun véhicule, car il comptait justement sur les 15 600€ pour s’acheter un nouveau véhicule. Et son contrat d’assurance ne lui permet pas d’être indemnisé suite à une escroquerie.

 

Comme le nombre fait la force, Alexandre a décidé de contacter les autres victimes afin de peser davantage dans l’affaire, et notamment s’il faut se porter partie civile.

 

Par ailleurs, un autre type d’arnaque quasiment indétectable fait rage en ce qui concerne les chèques de banque.

Soyez vigilant avec les chèques de banque

Cette affaire n’est qu’un exemple parmi d’autres qui prouve que le chèque de banque, bien que plus sûr que le chèque normal, n’est pas une valeur sûre, car il peut toujours être contrefait

Découvrez pourquoi il est impossible de vérifier un chèque de banque dans la vidéo ci-dessous.

Le meilleur moyen de paiement pour un véhicule d’occasion reste donc PayCar, aussi bien du point de vue de la sécurité que de la flexibilité.

 

Sécurisez le paiement de votre véhicule d'occasion avec PayCar.

Découvrir PayCar