Moto et Scooter
Accueil > Guide > Moto et Scooter

Scooter et moto 125 CC d’occasion : astuces pour l’achat et la vente

Les scooters et les motos 125 CC offre un excellent compromis entre puissance et facilités administratives. Ces deux-roues sont particulièrement adaptés aux jeunes vivant en zone rurale.

 

Moto 125 CC d'occasion à vendre

 

Quelles sont les spécificités d’un scooter ou d’une moto 125 CC ?

Il s’agit d’un deux-roues équipé d’un moteur d’une cylindrée de 125cm3. La puissance d’un scooter ou d’une moto 125 CC varie selon les modèles.

 

Dans tous les cas, un deux-roues de 125 CC est autorisé à rouler sur toutes les routes en France, même sur l’autoroute. Cependant, dans la mesure où un 125 CC peine à dépasser les 100 km/h, ce véhicule n’est pas adapté pour une conduite régulière sur autoroute.

 

Un 125 CC est idéal si l’on a des trajets de plusieurs kilomètres à faire sur des départementales ou des routes nationales, mais que l’on ne peut pas se permettre de passer le permis B et d’acheter une voiture.

 

 

Quel permis ou brevet pour conduire un 125 CC en France ?

Pour conduire une moto ou un scooter 125 CC, il faut obligatoirement avoir au moins 16 ans.

 

125 CC d'occasion : conduite sur route

 

De plus, le permis A1 au minimum est nécessaire. Plus précisément, le type de permis dépend de la puissance du véhicule :

  • Pour un deux-roues 125 CC de 11kW maximum le permis A1 suffit
  • Pour un 125 CC ayant une puissance comprise entre 11 et 35kW, il faut être âgé de 18 ans minimum et avoir son permis A2
  • Pour un 125 CC d’une puissance excédant les 35kW, il faut être âgé de 20 ans minimum et posséder le permis A

 

Les documents pour l’achat ou la vente des motos et scooters 125 CC d’occasion

Lors de la vente d’un scooter ou d’une moto 125 CC plusieurs documents sont indispensables.

 

Carte grise (certificat d’immatriculation)

 

Le vendeur doit obligatoirement remettre la carte grise du deux-roues à l’acheteur. Le certificat d’immatriculation regroupe les différentes caractéristiques du véhicule, et s’il n’est pas fourni par le vendeur, il y a de fortes chances pour que la moto ou le scooter ait été volé.

 

Dans tous les cas, n’achetez un véhicule que si la carte grise est au même nom que le vendeur et que les numéros d’immatriculation correspondent à ceux sur le véhicule.

 

Certificat de situation administrative (ou certificat de non-gage)

 

Ce certificat permet de s’assurer que le deux-roues peut légalement être vendu puisqu’il atteste qu’aucune action juridique ne s’y oppose. La date de validité du certificat de non-gage doit être de quinze jours maximum.

 

Pour se procurer un tel certificat, le vendeur doit simplement s’adresser à sa préfecture ou passer par internet. L’acheteur peut se le procurer lui aussi sur internet en demandant les coordonnées du vendeur.

 

Certificat de cession en deux exemplaires

 

Lorsque les négociations sont terminées et que la vente peut enfin être réalisée, le vendeur doit remplir le certificat de cession en deux exemplaires. Il conserve un exemplaire pour lui, et donne le second à l’acheteur. Ce certificat fait office d’acte de vente et il indique que le scooter ou la moto 125 CC appartient désormais au nouvel acquéreur.

 

Les scooters et motos 125 CC les plus répandus

Moto 125 d'occasion répandue

 

Parmi les scooters 125 CC, les deux qui ont connu le plus de succès ces dernières années sont sûrement le Honda Forza et le Yamaha Xmax. Le scooter 125 CC Honda Forza est un modèle GT sorti en 2015 qui offre un design soigné, mais qui est surtout parmi ce qui se fait de mieux au niveau de la conduite et de la protection.

 

Le scooter Yamaha Xmax est la référence de ces dernières années. Très soigné d’un point de vue esthétique, il est très agréable à conduire, performant et pratique.

 

Du côté des motos 125 CC on retient la Mash SQM125GY et la Yamaha MT. La première est sûrement l’une des plus belles motos de sa catégorie pour ceux qui aiment les designs rétro. Même si on ressent quelques vibrations à l’arrière, cette moto est un pur plaisir à conduire.

 

Avec une allure complètement à l’opposée, la moto 125 CC Yamaha MT semble tout droit sortie du futur. Sa finition est exemplaire, tout comme ses performances et sa conduite.

 

Comment payer son scooter ou sa moto 125 CC d’occasion ?

Pour financer l’achat d’un scooter ou d’une moto 125 d’occasion, PayCar est sans nul doute la meilleure solution.

 

Entièrement sécurisé contrairement au paiement liquide ou au chèque de banque, le paiement est instantané, là où il faut parfois attendre plusieurs jours pour un virement bancaire.

 

Avec PayCar, l’acheteur n’a aucun frais, tandis que le service coûte seulement 29€ au vendeur si la transaction a lieu.

 

Les points d’attention lorsque l’on achète un 125 CC d’occasion

Relativement puissants et souvent conduits par des jeunes, ces deux roues peuvent se détériorer très vite si l’entretien et les réparations ne sont pas faits correctement. Plus que sur d’autre types de véhicules, il est nécessaire d’être très minutieux lords de leur inspection.

 

Vérifier l’identité du vendeur et la carte grise

 

Lors de l’achat d’un scooteur ou d’une moto 125 CC d’occasion, vous devez demander au vendeur de vous fournir tous les papiers du véhicule, et notamment la carte grise, mais aussi ses papiers d’identité.

 

En effet, les vols sont assez fréquents pour cette catégorie de véhicule, et il serait dommage d’acheter une moto ou un scooter volé.

 

Les vérifications techniques à effectuer

 

Vous devez également vérifier que le véhicule répond aux caractéristiques supposées et qu’il n’a pas été modifié, débridé, ou qu’il n’a pas d’autres problèmes techniques.

 

Vérifiez l’état général du véhicule et notamment d’éventuelles traces de chute. Veillez aussi à ce qu’il ne soit pas trop attaqué par la corrosion et que les pneus sont en bon état.

 

Si de la corrosion apparaît sur les parties visibles, notamment sur le système d’échappement, cela peut être le signe d’un manque important d’entretien du deux roues.

 

 

Pour aller plus loin :

Sécurisez le paiement de votre véhicule d'occasion avec PayCar.

Découvrir PayCar