Voiture hybride d’occasion : achat, rentabilité, conseils

La transition entre les voitures thermiques et les voitures électriques a véritablement débuté il y a seulement quelques années. Le chemin est encore long pour arriver à un parc automobile composé quasiment uniquement de véhicules électriques. D’autant plus qu’aujourd’hui les modèles de voitures électriques restent encore peu répandus, insuffisamment performants pour les longs trajets et très cher.

Cependant, il existe une alternative entre la voiture thermique et la voiture électrique, il s’agit de la voiture hybride. Elle est composée à la fois d’un moteur thermique et d’un moteur électrique.

Plus précisément, on distingue trois types de voitures hybrides :

  • Les voitures micro-hybrides : la partie électrique sert uniquement à assister le moteur thermique quand il est à bas régime. Cependant, ce type de voiture hybride ne peut pas rouler sans utiliser le moteur thermique.
  • Les voitures hybrides classiques : le moteur électrique vient assister le moteur thermique dans certaines situations (relances…). Il peut également fonctionner seul pour mouvoir la voiture lors du démarrage et à faible allure sur une courte distance (idéal en ville). La batterie se recharge grâce à l’énergie générée lors des freinages et des décélérations.
  • Les voitures hybrides rechargeables : Ce type de véhicule hybride offre une meilleure autonomie tout électrique (30 à 40km). De plus, la batterie est rechargeable via une prise secteur comme pour un véhicule électrique.

Pour celles et ceux qui désirent acquérir un véhicule plus propre que les voitures thermiques, tout en ayant des performances similaires et pour un prix plus abordable qu’un modèle électrique, la voiture hybride se présente comme une solution idéale.

Voiture hybride d'occasion : achat, rentabilité, conseils

1. Véhicules hybrides et prime à la conversion

Bref rappel de la nouvelle prime à la casse

Depuis le 1er août 2019, une nouvelle version de la prime à la conversion a été mise en place. Par rapport à la version précédente, elle se caractérise par les changements suivants :

  • Véhicules Crit’air 2 d’occasion qui sont désormais inéligibles, seuls les modèles neufs peuvent donner droit à la prime à la casse
  • Le montant des primes a été revu pour être plus favorable aux revenus fiscaux les plus modestes
  • Les véhicules Crit’air 1 ne sont plus éligibles à la prime pour les ménages les plus aisés
  • Les ménages les moins aisés achetant une voiture neuve Crit’air 1 et 2 profite d’une prime de 1500€
  • La prime pour les véhicules électriques et hybrides rechargeables s’élève à 2500€
  • Seuil maximum de CO2 émis qui a diminué de 122 à 116g/km.

Pour résumer, la prime à la casse pour les véhicules hybrides se distingue en deux catégories :

  • Véhicules hybrides classiques et micro-hybrides émettant entre 21 et 116g/km : de 1500€ à 3000€ en fonction des revenus fiscaux du ménage, du prix du véhicule, de la distance entre le domicile et le travail, et du nombre de km parcourus
  • Véhicules hybrides rechargeables (entre 21 et 50g/km) : 2500€ à 5000€ en fonction des mêmes conditions évoquées ci-dessus

On remarque que le montant de la prime à la conversion est plus élevé pour les voitures hybrides rechargeables, non seulement parce qu’elles sont plus écologiques, mais également parce qu’elles coûtent plus cher.

Liste non exhaustive de voitures hybrides éligibles

Les voitures hybrides sont de plus en plus nombreuses sur le marché alors qu’à une époque pas si lointaine on comptait que 2 ou 3 constructeurs disposant d’un modèle hybride.

Parmi les voitures hybrides les plus vendues et qui donnent accès à la prime à la conversion nous avons sélectionné 3 modèles.

La Toyota Yaris est sans doute le modèle le plus connu, et sans surprise le plus vendu. Il faut dire que la marque japonaise est l’une des pionnières sur le marché des voitures hybrides et la Yaris est la première voiture 100% hybride lancée sur le marché européen. Émettant environ 75g de CO2 par km elle est éligible à la prime à la casse. Prévoyez un budget d’environ 20 000 pour un véhicule neuf (sans prendre en compte la prime) pour acquérir la dernière version sortie en 2017.

Du côté des hybrides rechargeables on retrouve principalement les grands constructeurs allemands et notamment la BMW 530e. Émettant moins de 50g de CO2 par km elle donne accès à une prime à la conversion supérieure. Par contre son prix est également nettement plus élevé : 56 000neuve.

Et du côté des constructeurs français ? Renault va arriver sur le marché en 2020 avec plusieurs modèles. PSA est en avance par rapport à la marque au losange puisqu’elle possède déjà plusieurs modèles d’hybrides rechargeables, tandis que Citroën devrait également lancer un véhicule cette année. Nous avons sélectionné le SUV Peugeot 3008 hybride rechargeable qui émet moins de 50g de CO2 par km afin de profiter de la prime à la conversion la plus élevée. Comptez environ 44000neuve.

2. Comment choisir sa voiture hybride ?

Pour choisir votre voiture hybride vous devez d’abord déterminer quel type de modèle hybride vous désirez entre le full hybride (classique), le micro-hybride ou l’hybride rechargeable. Plus vous effectuez de longs trajets et plus il est intéressant de vous tourner vers l’hybride rechargeable. Par contre son prix est plus élevé.

Le budget est d’ailleurs un critère important. Ceux qui disposent d’un budget serré se tourneront davantage vers le micro-hybride, même si nous recommandons plutôt l’hybride classique. Certes, le pris est plus élevé que le micro-hybride, mais la voiture hybride classique dispose d’une véritable autonomie électrique qui la rend plus propre, plus économe et qui permet d’accéder à une prime à la casse plus intéressante.

Ceux disposant d’un budget élevé peuvent se tourner vers les modèles rechargeables.

Pensez également à étudier le taux de CO2 émis par la voiture afin de connaître le montant de la prime à la conversion auquel vous aurez le droit. On distingue les véhicules émettant entre 50 et 116g/km et ceux qui émettent moins de 50g/km.

Pour le reste, vous pouvez choisir votre voiture hybride comme une voiture thermique : marque, modèle, design, couleur, performances, options…

3. Est-ce vraiment rentable et fiable ?

Si vous hésitez à investir dans une voiture hybride par peur d’un manque de fiabilité, sachez que vous n’avez rien à craindre. Les véhicules hybrides sont tout aussi fiables, voire plus fiables que les voitures à moteur thermique.

Par contre, la question de la rentabilité est tout à fait légitime. En effet, le prix d’achat d’une voiture hybride reste particulièrement élevé par rapport à un véhicule thermique. Certes, elle permet d’économiser au quotidien sur notre consommation de carburant, mais combien de temps faut-il pour amortir le prix d’achat grâce aux économies réalisées avec le carburant ? Difficile de répondre à cette question, mais il semblerait que pour le moment les véhicules hybrides ne soient pas encore rentables par rapport aux modèles thermiques.

Néanmoins, les choses ne cessent de s’améliorer du côté des moteurs électriques, et les prix vont continuer de diminuer au fur et à mesure que le parc des hybrides va augmenter.

Pour aller plus loin :

Sécurisez le paiement de votre véhicule d'occasion avec PayCar.

Découvrir PayCar

couverture guide voitures eligibles nouvelle prime conversion 1er aout 2019 par paycar

Liste détaillée des voitures éligibles

Recevoir le PDF par mail

SIMPLIFIEZ VOTRE ACHAT/VENTE ENTRE PARTICULIERS